Es-tu fait pour les startups?

Il y a beaucoup d’avenues possibles après avoir étudié pour devenir programmeur(euse) ou administrateur(trice) système. Une possibilité moins connue, c’est les startups.

Qu’est-ce qu’une startup? La définition officielle est «Jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l'objet de levées de fonds.». Ceci dit, nombreux sont ceux qui utilisent le terme pour parler de jeunes entreprises oeuvrant dans le domaine des technologies.

Peu importe la définition précise, aujourd’hui je vais vous parler des traits de personnalité qui font, des employés d’une startup les ayant, des profils parfaits pour travailler et faire progresser une startup. Ça s’applique, et cela, peu importe la version de la définition.

J’ai pour ma part travaillé pour Rainforest QA, où j’étais le deuxième employé, dont le premier à distance, et j’y ai géré l’équipe technique. Ils sont maintenant plus de 60 personnes. J’ai aussi créé Metrics Watch qui est une solution de rapports par courriel et alertes pour Google Analytics, Adwords et bientôt Facebook Ads.

Dans les deux cas, malgré que le contexte soit très différent (financement et croissance exponentielle pour Rainforest QA, je suis seul pour Metrics Watch avec une croissance plus modeste et standard), les qualités qui font d’un employé d’une startup une ressource hors pair sont les mêmes.

Il y aussi un point commun majeur : ce sont des applications web à abonnement (Software as a Service, ou SaaS) qui diffèrent de leurs compétiteurs, ce qui veut dire qu’on navigue en terrain inconnu.

Curiosité et flexibilité

Pour travailler dans une startup, on doit impérativement être flexible et curieux. Les débuts d’une startup sont des apprentissages…des tonnes d’apprentissages. Est-ce que ce qu’on a bâti est utile? Si oui, pourquoi? Si non, pourquoi? Selon les réponses, on doit changer de cap, et ce, très rapidement. Il est très commun de modifier une fonctionnalité de façon mineure ou majeure ou de carrément modifier les priorités de l'entreprise, sur une base régulière.

On doit être assez flexible et se remettre en question suite aux commentaires de nos clients et des discussions que l’on a avec eux ainsi qu’avec nos clients potentiels.

Vous êtes curieux, vous aimez comprendre pourquoi quelque chose fonctionne bien ou non? C’est un excellent début! Vous devez être flexible et vous adapter rapidement. Si vous êtes réfractaires aux changements, vous ne serez ni efficace, ni heureux dans une startup.

Créativité

En ce qui a trait à la curiosité, la créativité est plus qu’utile. Comment serez-vous en mesure de trouver une solution originale, qui sera efficace pour le client et rapide à créer.

Les gens très créatifs arrivent avec des solutions hors normes qui peuvent parfois paraître un peu extrêmes, mais il s’avère important d’explorer des avenues différentes et plus créatives. C’est ainsi que l’on trouve des idées insoupçonnées, voire géniales.

Gardez l’esprit ouvert et tentez de penser en dehors du cadre standard.

Recherche de l'efficience optimale

Une startup est bien souvent en mode survie. On doit donc toujours faire au mieux et dans les meilleurs délais. La rapidité d’exécution est donc déterminante. Ceci dit, on doit parfois prendre des raccourcis qui ne sont pas idéals, laisser tels quels certains éléments qui devront être modifiés dans quelques mois ou quelques années… et c’est généralement la meilleure option. Après tout, on ne sait pas si la startup sera encore en vie dans un an. Ce que l’on doit retenir : optimiser pour livrer rapidement, de manière à en apprendre plus sur nos utilisateurs.

Plus vite on apprend, plus vite on peut ajuster le tir si on ne va pas exactement dans la bonne direction.

Tout ce qui n’est pas essentiel à court ou à moyen terme devrait être remis à plus tard.

Pour tout ce que vous ferez, demandez-vous « Quelle est la meilleure chose que je puisse faire aujourd’hui pour mieux faire avancer la compagnie et lui donner, à elle et à ses clients, plus de valeur? »

Pragmatisme

Sur la même note, les personnes pragmatiques, qui sont orientées vers les actions pratiques, sont de parfaits candidats pour des startups puisque ces dernières requièrent une réflexion réaliste quant à la meilleure solution à adopter.

Par exemple, avant le lancement d’une première version, est-ce nécessaire d’avoir une interface d’administration ou même un système de facturation? En général, non! Est-ce que ce serait utile? Peut-être. Est-ce que ça nous aide à apprendre ou est-ce que ça donne de la valeur au produit et à nos clients? Non.

Ou encore, si vous devez ajouter une fonctionnalité, quelles parties de la fonctionnalité sont vraiment nécessaires dans le cadre d’une première version? Probablement beaucoup moins que vous ne le pensez. Je vous mets au défi d’en enlever 50 %. Quand c’est fait, enlevez-en encore 50 %. C’est encore utile? Excellent. Recommencez, jusqu’à ce que la réponse à « qu’est-ce que je peux enlever et qui fasse de cette fonctionnalité quelque chose d’au moins légèrement utile? » soit « rien, je ne peux plus rien enlever ». Quand vous arrivez à cette réponse, demandez-vous si vous êtes bien certain soyez créatif!

En startup, une fonctionnalité ne devrait jamais prendre plusieurs mois à concevoir, et même rarement plusieurs semaines. On doit bouger vite. Faire l’essentiel, tout le temps.

Polyvalence

Vous êtes programmeur? Excellent. Vous devez aussi comprendre l’expérience utilisateur et l’avoir en tête.

Vous devez pouvoir comprendre et peut-être même être impliqué à certains niveaux dans le marketing.

Le soutien à clientèle? You bet! Un des meilleurs outils pour apprendre des utilisateurs, c’est le soutien

Il est commun dans les startups d’avoir à toucher à un peu tout dans la compagnie. Vous devrez peut-être passer des gens en entrevue ou encore aider une personne qui se consacre aux ventes à effectuer des appels à des clients potentiels.

Tout ça, le lundi matin seulement! ;)

Motivation extrême

Vous devez être motivé par la réussite de la startup et être capable de rester positif dans cet environnement très changeant. Vous aurez de mauvaises nouvelles, d’autres encore plus mauvaises, certaines bonnes et d’autres extrêmement encourageantes. Parfois, dans la même semaine! Vous devez rester motivé et positif, du moins, la plupart du temps.

Fibre entrepreneuriale

Vous vous êtes toujours senti entrepreneur dans l’âme? Excellent! En gros, c’est pas mal ce dont une startup a besoin.

C’est pour toi?

Ouf, intense, n’est-ce pas? Alors, tu te sens épuisé ou stimulé jusqu’à maintenant?

Pour ma part, tout ça est extrêmement stimulant. C’est exactement ce qui me motive.

Ce n’est pas pour tout le monde, mais si tu te reconnais à travers ces informations ou, du moins, que certaines parties t’interpellent  et que tu t’intéresses à  la prochaine étape...

Eh bien, il y a plein de startups qui embauchent partout au Québec, au Canada et dans le monde.

Il y a beaucoup de ressources pour en apprendre plus aussi sur les divers aspects d’une startup.

Tu cherches un stage ou tu as une question ou un truc dont tu veux parler à ce sujet? Écris-moi un courriel!

Jean-Philippe “JP” Boily

BIO

Passionné du Web, j’ai fait mes premiers pas dans cet univers dans le milieu des années 90 et j’ai goûté à l’entreprenariat pour la première fois à la fin de cette même décennie.

Dans les dernières années, je gravite autour des startups d’ici et d’ailleurs, pour lesquelles j’ai travaillé comme employé, comme consultant ou comme conseillé. J’ai fondé Metrics Watch et je suis consultant spécialisé en SaaS, où je marie mes connaissances techniques et en marketing pour aider la croissance des startups.

J’ai aussi créé deux regroupements au Saguenay-Lac-St-Jean, un pour les programmeurs et administrateurs systèmes et l’autre pour les entrepreneurs.

Ajouter un commentaire

Loading