Un vent de renouveau, un vent de Nintendo!

 
Le 3 mars dernier arrivait la Nintendo Switch. Avec toutes ses nouveautés et ses capacités uniques, cette console a grandement suscité l’intérêt des joueurs, des fabricants de jeux et, j’en suis sûr, des géants derrière la XBOX et la PlayStation.
 
 
Nous le savons, Nintendo bat les sentiers et les autres suivent. Des consoles aux accessoires, la méga corporation légendaire de Kyoto a toujours été une inspiration pour tout ce qui attrait aux jeux vidéo. Inventeurs du D-Pad, cette fameuse croix directionnelle, de la Wii avec ses manettes de mouvements... Porte étendard de la nouveauté et de l’innovation, Nintendo a toujours été imité, que ce soit pour ses innovations en termes d’équipement ou, évidemment, pour ses jeux qui établissent sans cesse de nouvelles normes.
 
La Switch signifie pour Nintendo la fin des compromis, fini les sacrifices de performance pour accommoder les consoles portatives plus faibles. La console, de par sa nature hybride, offre les mêmes performances (plus ou moins) en mode portable ou stationnaire, ce qui permet aux joueurs d’avoir des jeux beaucoup plus vastes et plus immersifs. Bien entendu, cette réalité affecte la console dans les deux sens : les jeux qui avant étaient pensés spécialement dans l’optique d’être joués sur la route sont maintenant accessibles dans le confort de nos salons, et ce, sur nos grands écrans!
 
 
Nintendo ne pouvait pas se contenter de garder les contraintes imposées par le mode portatif; comment permette une expérience multijoueurs sur une console portative? D’où l’idée des Joy-Cons, manettes détachables qui, ensemble, forment une manette standard, mais qui une fois retirées et retournées en position horizontale vous offrent deux manettes traditionnelles avec quatre boutons de façade, un « joystick » et deux boutons sur le dessus. Ces manettes sont minuscules mais ont été conçues pour être très ergonomiques et pratiques. Bien qu’elles soient de taille réduite, ces manettes offrent une multitude de technologies; capteur infrarouge pouvant détecter les formes et servir de pointeur, capteur nfc, vibration HD (pouvant recréer une multitude de sensations), capteurs gyroscopiques... bref, tout ce à quoi on peut s’attendre de manettes modernes, utilisées de façon originale. Du grand Nintendo!